Qu’est-ce que Remontons la Roya ?

Une association

« Remontons la Roya » est une association régie par la loi de 1901, déclarée à la Préfecture des Alpes-Maritimes le 14 Novembre 2020. Elle est née sur les réseau sociaux, dès que les connexions furent rétablies après le passage de la tempête « Alex ». Quelques dizaines de personnes qui ne se connaissaient pas se sont mises à dialoguer. Puis des centaines les ont rejointes : habitants permanents, du week-end ou saisonniers, randonneurs de passage, ou autres personnes en lien avec la Roya, qui ont commencé à réfléchir à « l’après ».

Pour quoi faire ?

Suivant ses statuts :

Remontons la Roya a pour objet d’être un lieu de réflexion et d’action en vue :

  • De favoriser le maintien des populations
  • D’instaurer un dialogue constructif et ouvert entre les citoyens, les collectivités territoriales et l’État.
  • De proposer des solutions de reconstruction, d’aménagement innovants, de développement cohérentes et durables, qui soient respectueuses de la nature et de la place de l’être l’humain dans celle-ci.

Pour atteindre ses objectifs l’association pourra mettre en oeuvre, de manière non exclusive, les moyens suivants :

  • Poursuivre sur le long terme le soutien aux populations sinistrées, notamment en leur apportant une assistance dans leurs relations avec les divers acteurs qu’elles peuvent solliciter.
  • Faire connaître aux médias et à la population les problématiques liées à la reconstruction, à l’aménagement et au développement, qu’il soit économique, social ou culturel.
  • Agir en relation avec les autres associations, les pouvoirs publics, les acteurs économiques, sociaux et culturels afin de satisfaire l’objet de l’Association.
  • Faire remonter aux pouvoirs publics les besoins de toutes natures constatés sur le territoire de la Roya, notamment sur les volets environnementaux, économiques et ceux relatifs aux besoins d’aménagements et d’équipements.
  • Développer et entretenir une cohérence territoriale transfrontalière entre les Alpes-Maritimes, les Provinces d’Imperia et de Cuneo.
  • Toute autre action permettant de défendre son objet.

DIRECTION COLLÉGIALE ET EXPERTISE CITOYENNE

La forme d’association proposée pour Remontons le Roya se veut innovante.  Elle a une administration collégiale de 26 personnes unies par l’attachement qu’elles portent à la vallée. Certaines sont déjà engagées depuis longtemps dans d’autres associations et ont acquis une solide expertise dans des domaines très variés.

L’esprit de Remontons la Roya  repose sur le principe que le citoyen possède une connaissance intime du territoire dans lequel il vit, une connaissance qui va au-delà de la simple opinion. Cette « expertise citoyenne » apporte une complémentarité au savoir spécialisé des scientifiques, des techniciens, et peut accompagner la prise de décision des politiques. 

Face à la crise, les  réponses spontanées des habitants et de tous ceux qui les ont rejoints ont montré une forte capacité de mobilisation. Remontons la Roya propose de « transformer l’essai » et d’offrir un espace d’infomation, de réflexion, et de proposition à tous eux qui veulent continuer à être des acteurs de ce territoire.

👉 Suivre la page Facebook
🤝 Rejoindre le groupe Facebook

NOS ACTUALITÉS

📅 Samedi 18 mai – Journée de coopération transfrontalière sur le traité du Quirinal

Nous organisons samedi 18/05 en partenariat avec la ville de Tende un événement autour de la coopération franco-italienne si importante dans notre vallée.

Au programme : présentations des questions transfrontalières, du Groupement européen de coopération territoriale transfrontaliers et de plusieurs réalisations du programme Alcotra. Les élèves Esabac du Lycée Pierre et Marie Curie de Menton présenteront le Traité du Quirinal signé le 26 novembre 2021, et parleront également de l’exemple du traité d’amitié franco-allemande Eurodistrict.

lire plus

Appel à cotisation 2024

Comme chaque année, nous avons plaisir de vous proposer le renouvellement de votre adhésion à Remontons la Roya. Cette année, votre soutien est plus important que jamais, car RLR est en pleine phase de structuration !

lire plus

IL MAIALINO

© P. Panizzoli

Dans les années 60, José un pêcheur de Fontan remarque sur son parcours des gorges de Paganin, un rocher à la forme particulière. L’idée le taquine de donner au bloc une certaine personnalité. Avec de la peinture rose, il révèle au monde l’animal qui s’y cache. Puis avec du noir, il lui donne une expression. Le cochon de la Roya est né, et il vous souhaite la bienvenue… Le geste de José fait parler… Les puristes disent qu’il ne fallait pas le mettre en évidence, qu’il vaut mieux le laisser se deviner seul aux yeux de qui sait regarder. Mais la notoriété du cochon – il ne semble pas qu’on lui ait donné un prénom – était devenu telle qu’il fallait absolument le repeindre régulièrement, avec plus ou moins de réussite, toujours avec beaucoup de cœur. Durant un certain temps, il apparut même en marron….

Après le 2 octobre, savoir ce qu’il était arrivé au cochon n’a pas été tout de suite une préoccupation majeure. Mais sur les réseaux sociaux, les premiers à s’inquiéter furent les Italiens. Ceux qui empruntent la route ne peuvent voir le « maialino » qu’à la montée. C’est le cas des milliers de Piémontais, qui l’été reviennent « dal mare ». Autant pour les Ligures qui vont skier à Limone. Pour les enfants, le cochon est un fameux repère : on est presque arrivé. Ceci peut sembler dérisoire à côté du drame qui venait de frapper la vallée… mais des milliers de personnes ont interrogé les réseaux pour demander ce qu’était devenu « il maialino ». Il fallut se rendre à la triste évidence : il n’avait pas résisté à la fureur des éléments.

Quel soulagement quand finalement, cinq jours après le passage d’Alex, une image fut publiée, confirmant qu’il était blessé, décoloré, mais toujours là. Le cochon devint alors comme une planche de salut, un symbole d’espoir : la vallée su qu’elle s’en sortirait !

SOUTENIR REMONTONS LA ROYA

Vous pouvez ADHÉRER en ligne à l’association via HelloAsso. L’adhésion est seulement de 10 € par an pour être accessible à toutes et tous. Si vous versez plus, le supplément sera considéré comme un don.